Plan départemental de gestion d'une canicule

Le plan départemental de gestion d'une canicule

 
Le plan départemental de gestion d'une canicule

Chaque année, depuis l’épisode caniculaire exceptionnel de 2003, un plan national canicule est élaboré pour anticiper l’arrivée d’un tel événement.

En période de forte chaleur, voici quelques conseils de prévention 
  •  Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif,
  •  Rafraichissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour,
  •  Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool,
  •  Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique,
  •  Passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (médiathèque, musée, cinéma…),
  •  Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais),
  •  Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et si nécessaire, demandez de l’aide.

Il s’agit de définir les actions à mettre en œuvre pour prévenir et limiter les effets sanitaires et d’adapter les mesures de prévention et de gestion, en portant une attention particulière aux populations à risque.

Depuis 2013, afin de respecter une logique opérationnelle, l’adéquation entre les niveaux de vigilance météorologique et les niveaux du plan est effective.

Le niveau 1 – « veille saisonnière » (couleur verte sur la carte de vigilance météorologique) activé chaque année du 1er juin au 31 août
Le niveau 2 – « avertissement chaleur » (couleur jaune sur la carte de vigilance météorologique) activé si la situation justifie, pour permettre la mise en œuvre de mesures graduées et la préparation à une montée en charge des mesures de gestion par les Agences Régionales de Santé (ARSAgence Régionale de Santé)
Le niveau 3 – « alerte canicule » (couleur orange sur la carte de vigilance météorologique) déclenché par les préfets de département
Le niveau 4 – « mobilisation maximale » (couleur rouge sur la carte de vigilance météorologique) déclenché au niveau national par le Premier ministre sur avis du ministre chargé de la santé et du ministre chargé de l‘intérieur, en cas de canicule intense et étendue sur une large partie du territoire associée à des phénomènes dépassant le champ sanitaire.

Au niveau local, il se décline en un « plan départemental de gestion d’une canicule », qui précise les dispositifs relatifs à la prévention et la gestion sanitaire de la période estivale ainsi que l’adaptation des recommandations aux diverses populations concernées.

Depuis le 1er juin 2016, le niveau « veille saisonnière » est déclenché. A ce niveau, une information est diffusée à l'ensemble des services et une veille est organisée sur la base d'une carte de prévision des températures sur 5 jours. Tous ces acteurs sont désormais en mesure de se mobiliser en cas de canicule dans le département de la Charente-Maritime : services de l’État, ARSAgence Régionale de Santé, directeurs d'établissements sanitaires et médico-sociaux, conseils de l'ordre des médecins et des pharmaciens, associations de sport et du domaine social, organisateurs d’accueils collectifs de mineurs, service de protection maternelle et infantile du Conseil général.

Pour en savoir plus :
- consultez le site du ministère