Espèces protégées et espèces exotiques envahissantes

 
Abeille à miel (Apis mellifera) et syrphe ceinturé (Episyrphus balteatus) sur une fleur de chardon © Muriel Chevrier/MEDDE-MLETR
 

La richesse de la biodiversité française est d’importance mondiale, par ses écosystèmes terrestres ou marins. La biodiversité désigne la diversité de toute forme de vie sur terre : diversité génétique, spécifique (espèces) et écologique (écosystèmes).

→ La France se situe au carrefour de quatre régions biogéographiques - continentale, atlantique, méditerranéenne et alpine -, parmi les sept que compte l’Union européenne. Cette situation lui confère l’un des patrimoines naturels les plus riches d’Europe. À titre d’exemple, la France, l’Italie, l’Espagne et la Grèce sont les quatre États membres les plus diversifiés en mammifères, avec plus d’une centaine d’espèces connues.
→ Par ailleurs, du fait de ses collectivités d’outre-mer, le territoire français abrite un patrimoine naturel d’une importance mondiale :

  • il est le seul à être concerné par cinq "points chauds" (hotspots) de la biodiversité mondiale (Bassin méditerranéen, Caraïbes, Océan indien, Nouvelle-Calédonie et Polynésie) et une des trois zones forestières majeures de la Terre (Amazonie) ;
  • ses collectivités d’outre-mer, d’une très grande richesse biologique, sont présentes dans les trois grands océans de la planète et recèlent quelque 3 350 plantes et 250 vertébrés endémiques, soit plus que toute l’Europe continentale (sur seulement 0,08% de l’ensemble des terres émergées) ;
  • son immense domaine maritime, au deuxième rang mondial par sa taille (zone économique exclusive d’environ 11 millions de km²) comprend 10% des récifs coralliens du globe et 20% des atolls ;
  • les terres australes et antarctiques françaises hébergent des communautés d’oiseaux parmi les plus diversifiées au monde…

La préservation de ce patrimoine biologique exceptionnel mais menacé est un impératif majeur des politiques environnementales. Afin d'assurer la protection de ces espèces les plus emblématiques ou menacées, une politique spécifique de protection est mise en œuvre.

En savoir plus :

Le site du Commissariat général au Développement durable du Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie

Le site du Ministère de l’Écologie, du développement Durable et de l’Énergie

A lire dans cette rubrique