Soutien aux activités économiques en Charente-Maritime

 

Plusieurs nouveaux dispositifs sont entrés en vigueur en 2016

Les services de l’Etat, à la demande du chef de l’Etat et du gouvernement, sont fortement mobilisés pour suivre en continue les difficultés de l'économie française et soutenir l’activité des entreprises, en particulier celle des PME.

En Charente-Maritime, conformément aux instructions données par le Président de la République, le Préfet a mis en place, en étroite liaison avec le Trésorier Payeur Général et le Directeur de la Banque de France, un dispositif de soutien au crédit, à l’investissement et à l’emploi, en direction notamment des PME.

Les nouveaux dispositifs:

La Banque Publique d'Investissement BPIFrance accompagne les entreprises de Charente-Maritime

Le Préfet Jalon a récemment rendu visite à 2 entreprises innovantes du département ayant fait appel à la BPI France pour soutenir leur développement. L'occasion de présenter cet acteur efficace de la vie économique.

Monsieur Éric JALON, Préfet de la Charente-Maritime et Monsieur Mame DIEYE, directeur régional de la Banque Publique d'Investissement BPIFrance, se sont rendu mardi 12 avril 2016, dans deux entreprises de la Charente-Maritime pour présenter les dispositifs d'accompagnement mis à la disposition des entreprises par BPIFrance.

La Tonnellerie Baron, située dans la commune de Les Gonds, au sud de Saintes, fabrique depuis 140 ans des barriques. Aujourd'hui l'entreprise en fabrique 10 000 par an et exporte ses produits réputés dans le monde entier. Elle est accompagnée par BPI France depuis plus de 10 ans pour trouver des solutions innovantes et pérennes de financement et de conseil.

Metal Chrome, basée à Rochefort, met en peinture des pièces industrielles pour de multiples clients, spécialement en aéronautique. Elle est suivie et soutenue par BPIFrance pour des prêts sur mesure pour assurer son développement, améliorer les possibilités de prêts et garantie des autres établissements de crédit, le préfinancement du CICE, des avances de trésorerie,...

La Banque publique d'investissement, BPIFrance, investira environ 8 milliards d’euros d’ici à 2017 dans les entreprises françaises. Elle accompagne les entreprises dans leur développement et pour faire émerger les champions de demain. De l'amorçage jusqu'à la cotation en bourse, du crédit aux fonds propres, BPIFrance offre, localement, des solutions de financement adaptées à chaque étape de la vie de l'entreprise (création, soutien de la croissance, internationalisation).

En Charente-Maritime, en 2015, 832 entreprises ont été soutenues à hauteur de 99M€ et ont obtenu 223M€ de financements publics et privés. Elle s'adresse avant tout à des PME-TPE, surtout industrielles.

La BPIFrance dispose d'une direction régionale à Poitiers et depuis peu d'une délégation à La Rochelle.

Le contact en est : Alexande Colin Tel : 05 49 49 08 48  alexande.colin@bpifrance.fr

http://www.bpifrance.fr/Contactez-nous/Direction-regionale-Poitiers-Poitou-Charentes

Embauche PMEPetites et moyennes entreprises

07/03/2016 18:47 - quelles entreprises ? « Embauche PMEPetites et moyennes entreprises » s’adresse aux petites et moyennes entreprises de moins de 250 personnes qui embauchent un salarié payé jusqu’à 1,3 fois le Smic, quels que soient leurs ... mars le dispositif « embauche PMEPetites et moyennes entreprises » ... mars le dispositif « embauche PMEPetites et moyennes entreprises » ... Présentation du dispositif "Embauche PMEPetites et moyennes entreprises" en Charente-Maritime ... Présentation du dispositif "Embauche PMEPetites et moyennes entreprises" en Charente-Maritime

> Embauche PMEPetites et moyennes entreprises le dossier de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,68 Mb

Pacte de responsabilité et de solidarité

La nouvelle phase des allégements de cotisations patronales

À compter du 1er avril 2016, les cotisations d’allocations familiales sont abaissées de 1,8 point pour les salaires compris entre 2 346 et 5 133 euros (soit 1,6 à 3,5 Smic). Cette baisse de cotisations concernera au total plus de 90 % des salariés, et représente plus de 4 milliards d’euros par an. Comme pour les autres exonérations, ce nouvel allègement est automatique. Il ne nécessite aucune démarche ni formalité particulière de la part des entreprises bénéficiaires.

Qui est concerné?

Toutes les entreprises qui bénéficient déjà des allègements généraux de cotisations sociales et de la baisse des cotisations d’allocations familiales mise en œuvre en 2015 sont éligibles à cette nouvelle baisse. Près de la moitié (47%) des entreprises sont concernées par la baisse de 1,8 point au-dessus de 1,6 Smic (2 346 euros bruts mensuels). 60% du montant de cette exonération supplémentaire bénéficiera à des entreprises de moins de 500 salariés.

Un soutien à la compétitivité de l’industrie française

Plus de 50% des salariés de l’industrie française bénéficieront ainsi de ce nouvel allègement. Cette baisse permet donc à la France de creuser un peu plus l’écart avec l’Allemagne en termes de coût du travail horaire, déjà allégé grâce au premier volet du Pacte.

Les secteurs bénéficiaires dans l’industrie

Les secteurs qui bénéficieront le plus de cette nouvelle baisse du coût du travail sont aussi ceux qui sont le plus exportateurs.

Pour plus d’informations :

Médiation du crédit aux entreprises

n° de tel pour la médiation du crédit en Charente-Maritime  : 05 46 51 48 12

 

A lire dans cette rubrique