Archives

Tendances des chiffres de la délinquance enregistrée en 2015 en Charente-Maritime

 
 
Tendances des chiffres de la délinquance enregistrée en 2015 en Charente-Maritime

Le ministre de l'intérieur a présenté jeudi 28 janvier 2016 les chiffres de la délinquance enregistrée par les services de police et de gendarmerie en 2015. Pour la Charente-Maritime, les tendances suivantes peuvent être soulignées

Concernant les chiffres 2015 pour le département de la Charente-Maritime, les tendances suivantes peuvent être soulignées :

 La délinquance d’appropriation est en recul par rapport à 2014, parfois dans des proportions importantes, avec toutefois des points de vigilance particuliers :

  • Les vols avec violence sont en baisse marquée, qu’il s’agisse des vols avec armes (-23 %) ou des vols violents sans armes (-18%).
  • Les vols sans violence contre des personnes sont également en baisse de 3 %, soit une diminution de près de 200 faits.
  • Les vols de véhicules sont en diminution (- 4%) ; en revanche les vols dans les véhicules sont en augmentation (+14 % soit 292 faits supplémentaires) appelant à une vigilance particulière des automobilistes.
  • Enfin, les cambriolages, qui avaient marqué un net repli en 2012, 2013 et 2014, progressent à nouveau ; cette tendance est en particulier marquée pour les logements (+ 18 % soit 364 faits supplémentaires).

 Les atteintes aux personnes (atteintes volontaires à l’intégrité physique) sont en progression (+9 % soit 314 faits supplémentaires) ; toutefois cette évolution recouvre deux tendances très contrastées :

  • Les violences physiques crapuleuses sont en recul de 19 %, notamment pour les vols avec violence (cf. ci-dessus).
  • En revanche, les violences physiques non crapuleuses, qui s’exercent fréquemment dans le cercle des connaissances ou le cercle familial, et révèlent à ce titre de véritables pathologies sociales, sont en augmentation, s’agissant notamment des coups et blessures volontaires (+12 % soit 191 faits supplémentaires) et des menaces et chantages (+17 % soit 112 faits supplémentaires).

Une présentation plus approfondie des chiffres de la délinquance, des résultats de l’action des services de police et de gendarmerie, et des priorités d'action en Charente-Maritime sera réalisée à l'issue de l'état-major de sécurité qui sera réuni le 24 février prochain.

***

NOTE METHODOLOGIQUE

 

Le Service Statistique Ministériel de la Sécurité Intérieure (SSMSI) met à disposition du public les chiffres annuels nationaux et les données relatives aux départements pour 2015, à compter du 28 janvier, sur le site suivant :

http://www.interieur.gouv.fr/Interstats/Actualites

Ce service insiste sur les points de méthode suivants dans la lecture des chiffres :

  •  La modernisation du système d'enregistrement des procédures intervenue entre 2013 et avril 2015 a eu des conséquences sur les statistiques relatives à la délinquance enregistrée au cours des derniers mois. Des évolutions sont apparues, liées non pas à l'évolution de la sécurité intérieure mais à l'organisation de l'enregistrement des procédures.  
  •  Les données présentées concernent les chiffres de l'activité des forces de sécurité, retraçant la partie enregistrée de la délinquance, et non celle non-déclarée par les victimes. 

***

> le communique de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb