Archives

Opération de contrôle du marché de Port-Neuf à La Rochelle par la DDPP le 4 août 2016

 
 
Opération de contrôle du marché de Port-Neuf à La Rochelle par la DDPP le 4 août 2016

Dans le cadre de l'Opération Interministérielle Vacances, les services de la direction départementale de la protection des populations sont intervenus ce jeudi 4 août pour s'assurer de la loyauté des transactions et de la sécurité alimentaire.

Sous la conduite de Michel Tournaire, secrétaire général de la Préfecture de Charente-Maritime et de Jean-Luc Ambroise, directeur départemental de la protection des populations, plusieurs inspecteurs  (service concurrence, consommation et répression des fraude ainsi que service vétérinaire) sont intervenus.

Les enjeux

Le tourisme est un secteur majeur de notre économie. La France accueille plus de 80 millions de visiteurs chaque année et représente la 1ere destination touristique mondiale. Le tourisme contribue à hauteur de 12 milliards d'euros à la balance des paiements du pays. L'économie touristique représente entre 7 et 8 % du PIB français et près de 2 millions d'emplois directs et indirects.

En Charente-Maritime

Avec ses 34 millions de nuitées (3% des parts de marché), le département de la Charente-Maritime, est désormais en tête du palmarès national (TNS Sofres) devant l’Hérault, le Var et la Vendée. Le secteur touristique constitue le principal moteur de l’économie départementale.

Aussi la Charente-Maritime fait partie des 38 départements les plus touristiques de France où l'action des services de contrôle est renforcée avec la mobilisation particulière des agents du département mais aussi de renforts d’agents de la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de la Charente et de la DIRECCTEdirection régionale des entreprises de la concurrence de la consommation du travail et de l'emploi Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes.

L'OIV

Afin de valoriser l’offre touristique tout en veillant à la sécurité des personnes et des biens, à la qualité et à la sécurité des produits et des prestations offerts, les services de l’État se mobilisent chaque été. L’Opération Interministérielle Vacances (OIV) est donc destinée à renforcer le contrôle des activités touristiques et estivales. Elle se déroule du 1er juin au 15 septembre 2016

L’OIV mobilise les compétences de plusieurs administrations qui agissent de façon coordonnée sous l'impulsion de la DGCCRF, direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Les premiers acteurs sont les services de la direction départementale de la protection des populations (DDPPDirection départementale de la protection des populations), de la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS), de la direction départementale des territoires et de la mer (DDTMdirection départementale des territoires de la mer) et l'agence régionale de santé (ARSAgence Régionale de Santé).

L'OIV se traduit par la mise en place d’actions de prévention mais aussi d’opérations de contrôle, avec le souci constant d’assurer la sécurité de tous et la protection de chacun : vacanciers, jeunes, seniors, consommateurs, baigneurs, sportifs, etc.

C'est précisément le cas de l'opération de ce jour avec la DDPPDirection départementale de la protection des populations pour des contrôles et de la pédagogie auprès des commerçants non sédentaires du marché de Port Neuf.

Le bilan 2015

Lors de la saison estivale OIV 2015 les services de l'Etat ont été largement mobilisés :

  • DDPPDirection départementale de la protection des populations : 895 établissements contrôlés (campings, restaurants, hébergements, GMS,...), 40 % d'anomalies constatées,
  • DDCS : 130 visites d'accueil collectifs de mineurs et 140 visites d'établissements d'activités physiques de loisirs,
  • DDTMdirection départementale des territoires de la mer : 132 contrôles de sécurité des loisirs nautiques, mais aussi 350 contrôles de plaisanciers effectuant de la pêche de loisirs, 12 contrôles de marchés et d’établissements de la filière pêche,
  • ARSAgence Régionale de Santé : 90 plages contrôlées, 8 sites de baignade en eau douce, 488 piscines contrôlées via 2308 analyses,
  • Campings : 3 sites ont été soumis à inspection globale.

Les points contrôlés ce 4 août par la DDPPDirection départementale de la protection des populations , touchaient à la loyauté des transactions et à la sécurité alimentaire pour les consommateurs.

1er volet commerces alimentaires

  • qualité des produits
  • respect réglementation sur la températures
  • DLC
  • affichage des prix
  • hygiène du point de vente (stand, denrées, personnel)
  • origine des produits
  • allégation du produit / réalité

 2eme volet stands non-alimentaires, type chaussures, gadgets, textiles

  • affichage prix
  • détection de pratiques trompeuses
  • étiquetage
  • indications d'origine
  • marque CE quand nécessaire,...

Bilan des contrôles effectués cet été 2016 par la DDPPDirection départementale de la protection des populations dans le cadre de l'OIV:

347 inspections réalisées par la ddpp 17

  • dont 38 campings
  • 26 Hôtels et chambres d’hôtes
  • 121 restaurants
  • 40 commerces non alimentaires : produits de plage, bouées, souvenirs, habillement,

38% des établissements contrôlés sont en en anomalie avec 45% de suites pédagogiques (avertissement et rappel de la réglementation); 30% de suites correctives et mises en demeure; 25%  de procès-verbaux et suites répressives.

 Le dossier de presse de présentation de l'opération OIV 2016

> le DP - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,64 Mb

 
 

Documents listés dans l’article :