Archives

Fin de l'exercice Attentat multi-sites "MASSIV17" en Charente-Maritime

 
 
Fin de l'exercice Attentat multi-sites "MASSIV17" en Charente-Maritime

Hier s'est déroulé un exercice de grande ampleur sur le département, de type attentat multi sites. Retour sur le scenario e le déroulement.

 Seule une petite équipe d'organisateurs du scenario était au courant des lieux et heures des attaques, dans le but de tester dans les conditions les plus "réelles" les chaînes d'alerte, de décision et de commandement. Le scenario était volontairement compliqué, pour en tirer le maximum d'enseignements.

L'exercice a comporté 3 attentats successifs :

* à Marans, une attaque du site industriel de SIMAFEX. Le Plan particulier d'intervention du site a été déclenché par l'entreprise. Le sous-préfet s'est rendu sur place afin de coordonner au plus près les interventions sur le terrain.
 Parmi les 93 employés de l'entreprise SIMAFEX, 12 personnes sont restées confinées dans un des bâtiments du site. Elles ont été libérées une fois le "terroriste" neutralisé. Le bilan de l'exercice fait état de 2 blessés graves.

* à Royan, une prise d'otages à la Maison des associations en centre ville. Dans le cadre de l'exercice, 3 assaillants ont attaqué la Maison des associations, faisant plusieurs victimes : 11 personnes "décédées" dont les 3 terroristes, 9 blessés graves dont 1 policier, et 6 blessés légers. Le Préfet s'est rendu sur place, tant au poste de commandement opérationnel, que sur les sites d'intervention et a féliciter les nombreux participants.

* à Saint-Genis de Saintonge, une prise d'otages dans une école primaire. Sur les 85 élèves de l'école, une cinquantaine d'enfants et 1 professeur ont été retenus en otage. Les négociations menées par le GIGN n'ayant pas abouti, l'assaut a été lancé. Le bilan de l'exercice fait état de : 2 enfants et 2 adultes décédés (dont un des terroristes), 1 enfant et 1 gendarme gravement blessés évacués par hélicoptère, 2 adultes légèrement blessés.

Le Préfet de la Charente-Maritime a activé le centre opérationnel départemental (COD) à la préfecture. Étaient présents la Procureur de la République de La Rochelle, des représentants du SDISService départemental d'incendie et de secours, SAMUService d'aide médicale urgente, ARSAgence Régionale de Santé, DDSPdirection départementale de la sécurité publique, Groupement de gendarmerie, déminage, Associations agréées de sécurité civile, DDTMdirection départementale des territoires de la mer, Conseil Départemental, services de l’Éducation Nationale.

De nombreux services de l'Etat ont par ailleurs participé à l'exercice sur le terrain : 6 démineurs, 58 policiers, 109 gendarmes, 95 sapeurs-pompiers, 30 personnels du SAMUService d'aide médicale urgente. Cet exercice a permis de tester la réactivité et la coordination des différents acteurs de la sécurité civile face à un attentat multi-sites dans le département.

Les informations recueillies et les enseignements tirés lors de l'exercice feront l'objet d'un retour d'expérience dans les prochaines semaines.

Retrouvez les communiqués de presse émis lors de l'exercice

> le CP1 Marans - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb

> le CP2 Royan - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

> le CP3 St Genis - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb

> Le CP4 Fin exercice - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb

photo source SDIS17