2018

80 km/h: la mesure entre en vigueur le 1er juillet

 
 
80 km/h: la mesure entre en vigueur le 1er juillet

À partir du dimanche 1er juillet 2018, la vitesse limite autorisée sur les routes à double-sens sans séparateur central est réduite de 10 km/h et passe de 90 à 80 km/h, conformément au décret n°2018-487 relatif aux vitesses maximales autorisées des véhicules paru au Journal officiel.

Selon les plus grands experts en accidentologie, cette mesure pourrait permettre de sauver chaque année plus de 300 vies, alors que les voies concernées concentrent 55% de la mortalité routière. En Charente-Maritime, entre 2012 et 2016, elles représentent 67 % de la mortalité routière.

4600 km de routes départementales toutes catégories confondues sont concernées par la mesure en Charente-Maritime.

Un bilan des effets de cette mesure sera dressé dans deux ans.

Certaines routes du réseau routier du département ne sont pas concernées par cette nouvelle disposition, car leur configuration permet de procéder à des dépassements sécurisés. Il s’agit :

• de celles dotées d’un séparateur central ;

• des tronçons de route comportant au moins deux voies affectées à un même sens de circulation (deux fois deux voies et trois voies), et uniquement dans ce sens de circulation. Attention, si la voie opposée à cette double voie est unique, celle-ci aura, selon la nouvelle règle commune, une vitesse limitée à 80 km/h.

 

Détails de la mesure :

Comme sur l’ensemble du territoire national, cette nouvelle mesure sera effective en Charente-Maritime dès le dimanche 1er juillet à 00h00.

Dès cette date, tous les radars situés sur les routes concernées par le changement de vitesse seront paramétrés à la nouvelle vitesse limite autorisée. Leur mise à jour est effectuée à distance.

L’éventuel surplus des amendes perçues par l’État lié à l’abaissement de la vitesse à 80 km/h sera affecté à un fonds d’investissement pour la modernisation des structures sanitaires et médico-sociales spécialisées dans la prise en charge des accidentés de la route.

Dès le 1er juillet, des contrôles routiers renforcés, avec une dimension pédagogique, seront organisés par les forces de l’ordre afin de mieux sensibiliser les automobilistes.