Communiqués de presse

Accueil de migrants en Charente-Maritime le 25 octobre - Les Mathes

 
Accueil de migrants en Charente-Maritime le 25 octobre - Les Mathes

Mardi 25 octobre 2016, 49 personnes en provenance de la lande de Calais, de nationalité pakistanaise, ont été accueillies dans un centre d’accueil et d’orientation situé dans la commune des Mathes.

Cet accueil permettra une mise à l’abri temporaire, accompagnée d’un soutien sanitaire et humanitaire mis en œuvre par des professionnels du secteur social de l'association les Diaconesses de Reuilly. Les personnes prises en charge feront l’objet d’une évaluation administrative et sociale permettant de clarifier leur situation au regard du droit au séjour et de les orienter vers un dispositif adapté. Il ne s’agit pas d’un dispositif d’admission au séjour spécifique ou dérogatoire au droit commun ; ainsi, les personnes qui déposeront une demande d’asile en France auront vocation à rejoindre dans le dispositif d’hébergement dédié aux demandes d’asile (Centres d’accueil de demandeurs d’asile - CADA).

L’ensemble de ce dispositif est intégralement financé par l’État.

Cet accueil s’inscrit dans le cadre de l’opération de démantèlement de la Lande de Calais, engagée depuis ce 24 octobre 2016. Au cours de cette seconde journée du 25 octobre, 1636 migrants ont été pris en charge, dont 1264 majeurs qui ont quitté Calais à bord de 33 bus pour rejoindre 55 centres d’accueil et d’orientation situés dans 9 régions de France. 372 mineurs ont été orientés vers le centre d'accueil provisoire. Au total des 2 journées, 3242 majeurs ont donc été accueillis en CAO sur l'ensemble du territoire national.

Cette démarche de mise à l’abri humanitaire s’accompagne d’une action ferme à l’égard de l’immigration clandestine. Depuis le début de l’année, 1789 personnes en situation irrégulière ont été éloignées du territoire national depuis Calais. Par ailleurs, toujours depuis le début de l’année, 33 filières d’immigration clandestine à destination du Royaume-Uni ont été démantelées, soit une hausse de 20 % par rapport à l’année dernière. 47 000 personnes ont été refoulées à l’entrée du territoire national depuis le rétablissement des contrôles aux frontières le 13 novembre dernier.

***

> le communique de presse - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb